Aller au contenu
Accueil » Blog » 5 actions à mettre en place après un entretien de recrutement

5 actions à mettre en place après un entretien de recrutement

Tu viens de passer un entretien d’embauche et tu te sens bien. Attention, ce n’est pas encore le moment de se sentir trop à l’aise. Il y a encore du pain sur la planche. Alors, que faut-il faire ou ne pas faire à partir de maintenant ? Dans cet article de blog, je donne 5 conseils sur les actions à mettre en place après un entretien de recrutement. En suivant ces conseils, tu augmenteras tes chances d’obtenir une offre d’emploi !

1. Utiliser l’amélioration continue

Ici, je te propose de capitaliser sur ce qui s’est passé pendant l’entretien de recrutement. Grâce à cela tu pourras t’appuyer sur cette expérience d’interview pour t’améliorer lors de tes entretiens futurs.

Il s’agit de mesurer avec le plus d’objectivité et d’authenticité ce qui s’est passé pendant l’entretien. La mesure, c’est quoi ? C’est être capable de te dire OK, j’avais prévu tel objectif, par exemple : poser au moins X questions pendant l’entretien, ou parler de telle expérience spécifique, ou encore prendre le temps de réfléchir à l’occasion d’une question à laquelle je ne m’attendais pas. Cet objectif est mesurable et les actions que j’ai mis en place ont généré tel résultat. Je peux être capable de mesurer objectivement l’écart qu’il y a entre ce que je voulais et ce que j’ai généré.

La mesure permet d’apprendre ce qui fonctionne, et ce qui ne fonctionne pas. Cela permet aussi, de voir la différence qu’il y a entre là où tu veux aller et là ou tu en es. Et du coup mettre en place les actions qui sont nécessaires.

L’idée ici, c’est de ne pas seulement être dans le ressenti en te disant : « J’ai l’impression que ça marche, j’ai l’impression que ça va mieux », sans être véritablement dans la mesure objective.

C’est le fait d’avoir cette authenticité avec soi même, cette maturité, de regarder les choses telles qu’elles sont. Être capable de se dire Bon, ça fait six mois que j’applique telle stratégie et factuellement, ça n’a pas vraiment bougé. Parce que des fois, on a tendance à choisir une stratégie parce qu’elle est confortable, plus que parce qu’elle marche.

Repasse toi le film de l’entretien et réponds aux questions suivantes

  • Qu’est-ce qui a fonctionné que je pourrai reproduire lors d’un prochain entretien ?
  • Qu’est-ce qui n’a pas fonctionné que je pourrai améliorer lors d’un prochain entretien ?

Donc mettre de la mesure pour savoir si ce que tu mets en place marche ou ne marche pas. Puis décider de ce qu’il y a à mettre en oeuvre pour que ça marche.

2. Écrire un mail de remerciement

Envoyer un message de suivi pour remercier l’intervieweur est une excellente idée. Mais si tu n’envoies pas le bon type de message, cela peut faire plus de mal que de bien.

Il est recommandé d’envoyer un e-mail de remerciement après chaque entretien d’embauche auquel tu participes. Cela montre à l’employeur que tu as apprécié le temps qu’il t’a accordé et, tout aussi important, que tu es toujours intéressé par le poste. Après avoir assisté à un entretien, l’employeur n’est pas toujours sûr que tu souhaites toujours cet emploi.

Il est donc important d’écrire un message de remerciement et de lui dire que tu es impatient de connaître les prochaines étapes. Si tu ne le dis pas, il ne le saura pas.

Comment rédiger un mail de remerciement ?

  • Commence par une salutation professionnelle ou formelle, par exemple « Bonjour Hélène » ou « Chère Hélène ».
  • Remercie l’intervieweur et dis-lui que tu as apprécié le temps qu’il a passé pendant l’entretien d’embauche.
  • Mentionne quelque chose de spécifique dont tu lui a parlé lors de l’entretien, que tu as aimé apprendre, afin qu’il sache que ce mail de remerciement est écrit spécifiquement pour lui.
  • Réaffirme ton intérêt pour le poste et dis au lecteur que tu as hâte de connaître les prochaines étapes du processus d’embauche.
  • Dis à l’intervieweur qu’il doit se sentir libre de te contacter s’il a besoin d’informations supplémentaires ou s’il a des questions de suivi.
  • Facultatif : inclus quelque chose pour réaffirmer que tu es convaincu que tu peux être performant dans ce poste et explique pourquoi.
  • Si tu as rencontré plusieurs personnes en entretien, envoie une note de remerciement distincte à chacune pour donner une sensation plus personnalisée.

Exemple d’entretien E-mail de remerciement

  • Bonjour <Nom de l’intervieweur>,
  • Merci d’avoir pris le temps de m’interviewer <hier/vendredi/etc>. J’ai apprécié notre conversation sur <sujet spécifique dont vous avez discuté> et c’était important d’avoir plus d’informations sur le poste de <Titre du poste> dans son ensemble.
  • Cela semble être une opportunité passionnante et un rôle dans lequel je pourrais réussir. J’ai hâte d’entendre toutes les mises à jour que vous pouvez partager, et n’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions ou des préoccupations entre-temps.
  • Bien cordialement,
  • <Ton nom et prénom>

Combien de temps après l’entretien faut-il envoyer un e-mail de remerciement?

  • Tu dois avoir comme objectif d’envoyer ton mail de remerciement le lendemain de ton entretien d’embauche. Si ton entretien a eu lieu un vendredi, envoye ton e-mail le jour même, le soir au lieu d’attendre une journée. (C’est pour éviter d’envoyer ton e-mail un week-end).
  • Assure-toi, que l’e-mail est envoyé dans les 24 heures suivant ton entretien afin que la conversation soit encore fraîche dans l’esprit du recruteur.

Ajoute de la personnalisation à tes e-mails de remerciement

  • Chaque fois que tu envoie un e-mails après un entretien, assure-toi de mentionner un sujet spécifique dont tu as discuté avec le recruteur et pourquoi tu as aimé en discuter avec lui.
  • C’est le meilleur moyen de lui montrer immédiatement que ton e-mail post-entretien est écrit spécialement pour lui, et non un copié-collé à partir d’un modèle générique.
  • La personnalisation est la clé ! Même les meilleurs modèles ou exemples d’e-mails de remerciement n’impressionneront pas le recruteur si tu ne les personnalise pas.
  • Alors, qu’est-ce que tu peux mentionner ? Voici quelques idées…
    • Tout d’abord, tu peux mentionner quelque chose d’intéressant que tu as appris sur le travail ou l’entreprise grâce au recruteur. Qu’est-ce qui a attiré ton attention et qui t’a semblé intéressant à propos du poste ?
    • Ou, tu peux faire référence à une ou deux des questions posées lors de l’entretien et les réponses que tu as données. Par exemple : « J’ai vraiment apprécié votre question sur ___ et la discussion qui en a résulté. C’était très intéressant d’apprendre comment la société XYZ fait ___ ».
    • Ou tu pourrais mentionner quelque chose de personnel dont vous avez discuté ! Comme le match de basket auquel il va se rendre avec son fils ce soir-là.

Erreurs à éviter lors de l’envoi d’e-mails de remerciement après un entretien

  • Première erreur : attendre trop longtemps pour l’envoyer. Tu dois vraiment l’envoyer dans les 24 heures suivant ton entretien.
  • Ensuite, pas de copié-collé du même e-mail envoyé à plusieurs personnes. Si ces personnes viennent à comparer les messages, cela donnerait une mauvaise image de toi. Cela enlèverait beaucoup à l’impact que tes e-mail de remerciement auront. Mets une seule personne dans le champ « À » de l’e-mail. Tu dois envoyer un e-mail à un destinataire à la fois.
  • Et une autre grosse erreur : penser que tu n’as pas besoin d’envoyer un e-mail de remerciement pour l’entretien parce que la personne que tu as rencontrée n’était pas le responsable du recrutement officiel. Je te recommande d’en envoyer un chaque fois que tu as un entretien en face à face avec quelqu’un. (Ou même une interview vidéo.)
  • L’opinion de chacun peut compter et le responsable du recrutement peut demander à chacun ce qu’il pense de toi. Ne choisis pas qui « mérite » un e-mail de remerciement. Envoie-le à tous ceux que tu as rencontrés en face à face ou en vidéo. Jouez la sécurité !
  • Une autre erreur mineure : ne pas demander les coordonnées des personnes que tu as rencontrées. Obtenir les coordonnées de chaque personne que tu as rencontrée lors de l’entretien est le moyen le plus simple de garder une trace des noms et des adresses e-mail afin de pouvoir les remercier plus tard par e-mail. Prends donc l’habitude de la demander après chaque conversation !

A lire également : Comment préparer ses questions avant un entretien ?

3. Faire un suivi avec le recruteur

Comment faire un suivi par e-mail après un entretien ?

Étape 1 : Créer un objet concret et direct pour l’e-mail de suivi.

  • C’est important car c’est ça qui déterminera si ton e-mail sera ouvert ou pas. Je recommande de faire un suivi auprès de la personne avec qui t’a reçu entretien, ou si tu n’es pas sûr, fais ton suivi auprès de la personne qui a planifié l’entretien.
  • La meilleure façon d’écrire un objet concret et direct pour l’e-mail de suivi consiste simplement à répondre au dernier e-mail utilisé pour planifier l’entretien.
  • Par exemple, disons l’objet de l’e-mail de planification de l’entretien était : « Entretien le jeudi 15 septembre à 10h00 ».
  • Tu devras cliquer sur « répondre » dans ta messagerie, la ligne d’objet ressemblera à ceci :
    • « Objet : RE : Entretien le jeudi 15 septembre à 10h00 ».
  • Continuer avec le fil de discussion existant et laisser la ligne d’objet telle quelle augmentera les chances de ton e-mail d’être ouvert plus rapidement.
  • Le destinataire ouvrira ton e-mail de suivi car le sujet de l’e-mail est clair (et il est clair que tu n’es pas un étranger ou quelqu’un qui lui envoie un e-mail à froid).
  • Si vous tu n’as pas d’e-mail précédent auquel répondre, choisis l’un des objets suivants ton votre e-mail de suivi d’entretien :
    • Suivi de l’entretien d’embauche
    • Suivi du statut de l’entretien
    • Suivi des résultats des entretiens

Étape 2 : Rédaction du corps de ton e-mail de suivi

  • Le corps de ton e-mail de suivi doit être court et concis. La plupart des employeurs préfèrent recevoir un e-mail de suivi court et agréable après l’entretien d’embauche sans aucune information inutile.
  • Alors sois clair et direct. Ne sois pas timide. Cependant, tu dois être poli et respectueux, peu importe depuis combien de temps tu attends.
  • Comment rédiger un e-mail de suivi après un entretien :
    • Salue le destinataire par son prénom ou son nom de famille selon les circonstances.
    • Explique que tu fais un suivi concernant l’emploi pour lequel tu as passé l’entretien, pour te renseigner sur le statut.
    • Sois précis lorsque tu mentionne le poste concerné; inclus le titre du poste, la date à laquelle vous avez passé l’entretien, ou les deux.
    • Réaffirme ton intérêt pour le poste.
    • Demande directement une mise à jour et dis que tu as hâte de connaître les prochaines étapes.
    • Termine en remerciant le lecteur et en signant avec ton nom et prénom.
    • Lance la vérification orthographique et relis tout avant d’envoyer ton e-mail de suivi.
    • Maintiens un ton positif tout au long de l’e-mail et ne montre pas de frustration, même s’il s’agit d’un deuxième ou troisième mail de suivi après aucune réponse.
    • Écrire un message grossier ou montrer de la frustration n’accélérera pas le processus de prise de décision de l’employeur, et cela pourrait même te coûter le job.
    • Utilise un ton positif, dis à l’employeur que tu seras ravi d’entendre ses commentaires lorsqu’il en aura l’occasion, par exemple en disant quelque chose comme : « Merci beaucoup pour votre temps. J’ai hâte d’avoir de vos nouvelles lorsque vous en aurez l’occasion.
    • Voici 2 exemples d’e-mails de suivi après un entretien. Fais en bon usage…

Premier e-mail de suivi

  • Bonjour <Prénom, Nom>,
  • J’espère que vous allez bien.
  • Je fais un suivi pour savoir si vous avez des mises à jour concernant le poste <Intitulé du poste> pour lequel j’ai passé un entretien le <Date>.
  • Je serai ravi de connaître les prochaines étapes. D’après nos échanges, le poste semble convenir parfaitement à mon parcours. Toutes les mises à jour que vous pourrez partager seront bienvenues.
  • Merci beaucoup,
  • <Ton prénom, Nom>.

Une fois ce mail envoyé, attends cinq jours ouvrables pour une réponse. Si tu ne reçois pas de réponse après ce délai, il sera temps d’envoyer un deuxième e-mail…

Deuxième e-mail de suivi après aucune réponse

  • Bonjour <Prénom, Nom>,
  • N’ayant pas eu de réponse à mon dernier e-mail, je voulais à nouveau voir avec vous comment le processus d’entretien se déroulait de votre côté.
  • Y a-t-il des mises à jour que vous pouvez partager concernant le poste <Intitulé du poste> ? Je suis toujours intéressé par cette opportunité et j’ai hâte d’avoir de vos nouvelles lorsque vous vous en aurez.
  • Merci beaucoup,
  • <Ton prénom, Nom>.

Remarque : Les modèles d’e-mail de suivi ci-dessus sont tops si tu as déjà envoyé un e-mail de remerciement un jour après ton entretien.

4. Vérifier ses références

Si tu ne l’avais pas encore fait prépare tes références.

Consacre toujours du temps et de la réflexion à la création de ta liste de références.

Avoir de bonnes références peut t’aider à obtenir le poste et peut être la dernière pièce pour convaincre un employeur que tu seras un excellent employé, mais seulement si tu les choisis et les prépare de manière adéquate.

Choisir les mauvaises références ou ne pas les préparer suffisamment peut te coûter cher.

Choisis soigneusement tes références et parle à chacune d’entre elles au préalable pour leur demander si elles sont à l’aise pour parler positivement de ton travail passé.

Indique également à chaque référence le titre du poste, le nom de l’employeur potentiel qui pourrait appeler et d’autres informations générales de base qui les aideront à parler de toi en termes élogieux.

Si tu es un candidat final dans le processus, mentionne-le. Cela devrait leur donner une motivation supplémentaire pour parler avec enthousiasme de ta valeur, et donc t’aider à obtenir le poste.

5. Postuler à d’autres jobs

Que faire d’autre en attendant les retours d’entretien d’embauche?

Garde à l’esprit que des retards se produisent et que le processus d’embauche prend du temps. Donc, la meilleure chose à faire pour toi en attendant une mise à jour du statut de tes entretiens est de postuler pour plus d’emplois et d’essayer d’obtenir plus d’entretiens. Tu ne devrais pas arrêter de le faire tant que vous n’as pas signé une offre d’emploi !

Quelle que soit la qualité de la rédaction de tes e-mail post entretien, cela n’aidera pas une entreprise à accélérer son processus, à contourner les retards, à ignorer d’autres candidats, etc.

C’est pourquoi tu devrais continuer à postuler à des emplois jusqu’à ce que tu aies signé une offre d’emploi. Aucune exception.

Parce que tu ne sais jamais si une entreprise interviewe 10 autres personnes, ou envisage de promouvoir un candidat en interne, ou encore un certain nombre d’autres choses qui pourraient te coûter le job même si ton entretien s’est bien passé.

4 commentaires sur “5 actions à mettre en place après un entretien de recrutement”

  1. Génial ! Article très complet et détaillé !
    Il est vrai que quelquefois on n’ose pas faire certaines choses par peur de la maladresse.
    Mais là plus d’excuse !

    Merci pour cet excellent article 🙂

  2. Merci beacoup, je n’avais jamais penser au mail de remerciement, c’est vraiment une excellente idée!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :