Aller au contenu
Accueil » Blog » Comment déstresser avant un entretien de recrutement ?

Comment déstresser avant un entretien de recrutement ?

Tu fais peut-être partie des personnes qui stressent rien qu’à l’idée de savoir qu’elles vont passer un entretien pour une embauche.

Il est normal d’être anxieux avant un entretien, mais tu n’es pas obligé de te laisser submerger par cette émotion pendant le processus de recrutement.

Faire ce que tu peux pour te détendre avant un entretien t’aidera à te sentir mieux, à montrer plus de confiance et à fournir de meilleures réponses.

Dans cet article, je vais te partager des idées à tester pour déstresser avant un entretien et t’y rendre en étant zen et confiant.

Tu as probablement entendu dire que la meilleure façon d’éviter le stress est d’être préparé. Et c’est particulièrement vrai quand il s’agit d’entretiens de recrutement. Plus tu sais de choses sur l’entreprise et le poste pour lequel tu as un rendez-vous plus tu sera confiant. Mais il existe également d’autres moyens de réduire le stress avant un entretien.

1. Se rappeler ce qu’est un entretien de recrutement

Ici, je tiens à rappeler la base de la base, l’entretien de recrutement est une conversation à double sens pour déterminer si cette opportunité convient aux deux parties.

Une fois que tu auras complètement intégré cette idée, tu te sentiras plus confiant et moins nerveux.

Cela signifie que tu vas en entretien dans le but d’en savoir plus sur le job, pas seulement pour répondre aux questions. Prépare de bonnes questions à poser au recruteur et considère l’entretien comme une occasion d’en apprendre davantage sur le rôle.

Tu peux lire cet article pour savoir comment préparer tes questions avant un entretien de recrutement.

2. Parler de l’entretien avec quelqu’un

Parfois, la meilleure chose à faire quand tu ressens trop de pression à propos de n’importe quel type de situation est simplement d’en parler avec quelqu’un.

Si un entretien à venir te stresse, tu n’es pas obligé d’y faire face seul. Tu peux en parler à un ami, à un membre de ta famille ou à quelqu’un d’autre en qui tu as confiance.

Tu pourras simplement dire à cette personne que tu es anxieux à l’idée de passer cet entretien de recrutement.

Dire cela à haute voix et en discuter avec une autre personne t’aidera à réaliser qu’il est normal de ressentir une certaine anxiété lors d’un entretien et que cette étape de ta recherche d’emploi n’est pas non plus la fin du monde !

Tu vas t’en sortir. Beaucoup de gens se sentent tendus avant un entretien, et sont quand même embauchés.

De plus, l’autre personne pourrait également être en mesure d’offrir des conseils et des astuces pour l’entretien.

3. Rester positif

Tu as un énorme contrôle sur tes pensées et sur ce que tu te dis à toi même chaque jour. Ton dialogue intérieur a un impact majeur sur ce que tu ressens à propos d’une situation et sur toi-même.

Essaye de noter situ te dis des choses négatives comme « je ne peux pas faire ça » ou « je suis à peine qualifié pour ce travail ; l’employeur ne va pas me choisir ».

Si tu te dis des choses négatives, cela ne fera qu’amplifier ta nervosité avant l’entretien. Tu donneras également de moins bonnes réponses, car tu te sentiras moins confiant.

Je t’invite plutôt à remplacer tes doutes et pensées négative par des pensées positives. Au lieu de penser à tout ce qui pourrait mal tourner, pense à ce qui se passera si tout se déroule bien.

Imagine-toi en train de dire au revoir au recruteur après une excellente conversation. Imagine qu’il te demande « Quand êtes-vous disponible pour commencer? »

Si tout le reste échoue et que te sens toujours effrayé avant l’entretien, donne-toi un discours d’encouragement :

« Ça va être fini dans une heure quoi qu’il arrive, alors autant croire en moi et faire tout mon possible pour réussir en attendant. Je serai satisfait de moi après coup si je fais ça, donc c’est mon plan qui commence maintenant.

4. Transformer le stress en enthousiasme

Une autre stratégie consiste à transformer ton stress en excitation et en enthousiasme lors de l’entretien.

Les recruteurs aiment les personnes qui dégagent une énergie positive et qui montrent de l’intérêt et de l’enthousiasme pour le poste.

Donc, si tu te sens nerveux, tiens toi droit, établis un bon contact visuel et utilise cette énergie pour montrer ton meilleur visage à cet employeur potentiel.

Et cela est vrai, qu’il s’agisse d’un entretien en face à face ou à distance.

5. Visualiser le succès

De nombreuses études ont prouvé l’efficacité de la visualisation du succès avant un grand événement. La visualisation est utilisée par les athlètes professionnels, les acteurs, etc.

Imagine toi en train de mener à bien des tâches spécifiques – comme la première poignée de main avant un entretien, t’asseoir en toute confiance sur la chaise et sortir de ton entretien une heure plus tard en ayant l’impression que le recruteur était impressionné par toi.

Visualiser le succès de l’entretien t’aidera à te sentir moins nerveux et te donnera peut-être un avantage sur les autres demandeurs d’emploi.

Tu peux lire le résumé du livre Techniques de visualisation créative de Shakti Gawain, si tu veux savoir comment intégrer la visualisation dans ton quotidien.

6. S’entraîner à répondre aux questions courantes

L’une des meilleures façons de réussir tes entretiens est de t’entraîner à répondre aux questions chez toi.

En faisant cela, tu pourras déterminer les points faibles avant le grand jour. Ensuite, lorsque le véritable entretien de recrutement arrivera, tu seras moins susceptible de te sentir anxieux.

Voici comment je recommande de faire :

Pense aux questions courantes qu’un intervieweur te posera, comme pourquoi cherchez-vous un nouvel emploi, pourquoi vous avez quitté votre dernier emploi, quelles sont vos forces, etc ?

Ensuite, note les principaux points dont tu aimerais parler pour chacune des questions.

N’essaye pas de mémoriser tes réponse mot pour mot. Entraîner-toi, plutôt, à discuter des points clés que tu souhaites aborder.

7. Se concentrer sur la respiration

Avant ton entretien, prends quelques minutes pour t’asseoir tranquillement et concentre-toi uniquement sur ta respiration.

Prends quelques respirations profondes, en te concentrant sur des inspirations et des expirations lentes. Cela peut aider à calmer les nerfs en abaissant ta tension artérielle et ta fréquence cardiaque.

Contrôler ta respiration demande de la pratique, mais une fois que tu auras appris, tu pourras gérer la façon dont ton corps se sent dans les moments de tension.

Essaye également de continuer à respirer lentement et de manière contrôlée après le début de l’entretien.

tu peux complètement faire une pause de quelques secondes après une question, avant de donner ta réponse. Prends le temps de réfléchir et répondre de manière réfléchie, sans te précipiter.

8. Faire de l’exercice physique la veille de l’entretien

L’exercice libère des endorphines – des substances chimiques naturelles qui te font sentir calme et heureux. Cela fait des exercices physiques un outil naturel idéal pour stimuler l’humeur et se détendre avant un grand entretien de recrutement.

Choisis le type d’exercice que tu aimes – soulever des poids, courir, nager, faire du sport, faire du yoga, etc. – et engage toi à le faire pendant au moins 30 minutes la veille de ton entretien.

En plus tu dormiras probablement mieux cette nuit-là et tu te réveilleras avec moins stress à gérer.

9. Gérer son alimentation

Effectuer une recherche d’emploi n’est pas facile et ton corps a besoin d’énergie pour rester en forme tout au long de ce marathon. Assure-toi de bien manger avant ton entretien. Evite de sauter des repas.

S’asseoir et prendre le temps de manger de la bonne nourriture t’aidera à te calmer avant l’entretien.

Tu auras plus d’énergie et tu te sentiras détendu. Le repas te donnera également le temps de réfléchir à ta stratégie globale d’entretien, aux questions auxquelles tu peux t’attendre.

Je te conseille de manger un bon repas, puis de rester à table pendant cinq minutes de plus. Concentre-toi sur la respiration profonde et fais un peu plus de visualisation pour te préparer à ton entretien.

10. Rafraîchir des endroit stratégiques de son corps

Voici une astuce moins connue pour se calmer. Mettre de l’eau froide sur ses poignets.

Tu peux rafraîchir certaines zones de ton corps en mettant de l’eau froide ou une serviette froide sur des endroits ciblés où le sang circule près de la surface de la peau.

Tu peux faire couler un peu d’eau froide sur tes poignets (les paumes tournées vers le haut).

Ou mouiller une serviette en papier avec de l’eau froide et la poser sur ta nuque pendant quelques secondes.

Tout ton corps se refroidira au fur et à mesure que le sang circulera.

Quelle que soit la façon dont tu le fais, cela peut être une excellente astuce de dernière minute pour te sentir moins nerveux avant un entretien.

11. Écouter de la musique apaisante

Quelques heures avant ton entretien, tu peux écouter une musique calme et lente, sans paroles de préférence.

Tu peux en profiter pour respirer lentement, fermer les yeux et essayer de ne pas penser à grand-chose pendant ce temps.

Écouter de la musique tranquille ralentira ta respiration et ton rythme cardiaque. Cela détendra ton esprit afin que tu puisses te sentir en confiance lorsque tu entreras dans la salle d’entretien ou la réunion en ligne.

12. Être confiant sur le fait que ça ira bien

Parfois, les situations stressantes semblent plus effrayantes ou dangereuses qu’elles ne le sont vraiment, ce qui est souvent le cas lors des entretiens de recrutement.

Essaye de noter toutes les pensées négatives qui surviennent et reconnais que tout ira bien, peu importe ce qui se passe pendant cet entretien.

Une entretien de recrutement peut être un événement stressant et il est normal de se sentir nerveux, mais ce n’est pas un scénario de vie ou de mort.

Rappelle-toi que l’entretien est simplement une conversation pour décider si le travail convient aux deux parties. (Voir le conseil n°1 dans cet article).

Tu vas poser des questions, comme un enquêteur le ferait, pour déterminer s’il s’agit d’un bonne job qui pourrait te correspondre.

Essaye de détermine si c’est un bon endroit pour travailler. Écoute attentivement les informations qui te sont partagées. C’est à partir des réponses du recruteur que tu pourras de ton côté décider si le job est fait pour toi ou pas.

Se souvenir de cela devrait aider à éliminer une partie de la pression afin que tu puisses être en confiance et faire une meilleure impression sur le recruteur.

3 commentaires sur “Comment déstresser avant un entretien de recrutement ?”

  1. stephanemuracciole

    Des conseils intéressants qui seront forcément très utiles à ceux qui les liront.

  2. merci poiur cet article, c’est vrai qu’il n’est pas facile de voir l’entretien comme un exercice positif mais cela change tellement tout!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :